Je souffrais depuis très longtemps de difficultés de communication avec les autres, de difficultés à m’affirmer, à prendre ma place, le tout dans une tristesse infinie et permanente, et ponctué de périodes de dépression plus forte.

Depuis que j’ai commencé ma thérapie en Sophro-analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l’enfance, se met en place une simplification de mes relations avec les autres, moins d’arrières-pensées, moins de non-dits, une expression plus claire et affirmée, plus simple.

La thérapie m’a permis de comprendre les raisons de mes choix professionnels passés et d’enfin rompre avec le schéma dont je n’arrivais pas à sortir.

Enfin, je me suis reconnue comme femme, et je l’apprécie et je le vis.

Ma thérapie n’est pas terminée, et pourtant le changement s’est mis en place dès le début, par paliers. On monte des marches, et à chaque marche, on est débarrassé d’un fardeau, ou d’un voile gris, la lumière apparaît. Je signale quand même qu’au début, il y a eu un conflit en moi, entre une partie de moi qui était très demandeuse, et une partie qui était très mécontente (qui me disais « de quoi tu te mêles, c’est mal ce que tu fais ») et qui m’a fait douter de la réussite.
Aujourd’hui je n’ai plus le moindre doute. Rien n’échappe à notre âme, elle nous montre ce qu’il faut, quand il faut, et tout ce qu’il faut.

En conclusion, ma vie est entrain de changer radicalement, je remercie la Lumière et je remercie Christine pour avoir si bien finalisé cette méthode thérapeutique et pour la manière dont tu la transmets.

Annette B.